Atelier du trait, sarl d’architecture

Notre société est issue de l’activité libérale charentaise de Louis Albagnac, depuis 2002.
En janvier 2006, Guillaume Trocmé apporte son expérience parisienne et poitevine (au sein de l’agence Fauvel Fouché) à l’exercice plus rural et patrimonial de Louis Albagnac créant : Albagnac Trocmé associés - sarl d’architecture.
En avril 2008, Estelle Bemeri, également dotée d’une expérience d’agence (au sein de l’atelier Lancereau Meyniel), a rejoint la société en tant qu’associée. Albagnac Trocmé associés devenant ainsi : Atelier du trait - sarl d’architecture.
Nous sommes aujourd’hui 3 architectes associés épaulés par deux salariées (architecte et secrétaire).
Notre expérience partagée permet de réunir un savoir-faire sur des programmes variés.
L’activité de l’agence couvre ainsi les domaines de la réhabilitation et la rénovation, de la construction neuve BBC et des aménagements de bourg.

Moyens humains : 4 architectes, 1 secrétaire

Louis Albagnac, Architecte DPLG, cogérant
Né le 16 octobre 1972 à Figeac (46)
Nationalité : Française

Diplôme obtenu le 26 juin 2002 de l’école d’architecture de Clermont-Ferrand
2002 : Installation à Saint-Fraigne (16) comme architecte libéral
2017 : Diplôme BIM Manager niveau 1 et 2

Estelle Bemeri, Architecte DPLG, cogérante
Née le 31 mai 1977 à Châtenay Malabry (92)
Nationalité : Française

Diplôme obtenu le 4 septembre 2003 de l’école d’architecture de Paris Belleville
2003-06 : Architecte collaboratrice de l’atelier d’architecture et d’urbanisme Lancereau-Meyniel à Poitiers
2012 : Diplômée en « architecture, développement durable et processus haute qualité environnementale » du pôle atlantique de formation continue
2017 : Diplôme BIM Manager niveau 1 et 2

Guillaume Trocmé, Architecte DPLG, cogérant
Né le 17 juillet 1974 à Kuala Lumpur (Malaisie)
Nationalité : Française

Diplôme obtenu le 30 mars 2000 de l’école d’architecture de Paris la Villette
2000-01 : Architecte collaborateur de l’agence E de Benoist à Levallois Perret (92)
2001-05 : Architecte collaborateur de l’agence Fauvel Fouché à Poitiers (86)
2008 : Diplômé en « architecture, développement durable et processus haute qualité environnementale » du pôle atlantique de formation continue
2017 : Diplôme BIM Manager niveau 1 et 2

Juliette Durand, architecte HMONP,
Née le 22 octobre 1991 à Angers (49)
Nationalité : Française

Diplôme obtenu le 26 juin 2014 de l’école d’architecture de Clermont-Ferrand
2017 : Diplôme BIM Manager niveau 1 et 2

Laurence Clément, Secrétaire
Née le 23 décembre 1968 à Porto Alegre (Brésil)
Nationalité : Française
Situation de Famille : mariée, trois enfants

Moyens Matériels :

Matériels informatiques :

  • 3 postes PC & 3 portables PC
  • 1 photocopieur numérique laser couleur A3
  • 1 traceur HP
  • 1 fax multifonction Brother
  • 1 liaison internet ADSL

Logiciels :

  • ARCHICAD 21 (plan 2D, image synthèse et animation 3D), BIM server
  • OPEN OFFICE
  • PHOTOSHOP Élément (traitement image)
  • Artlantis Render

Siège social : Saint Fraigne (16)

Bureaux : 150m2 à Couhé (86)

Bureaux / Service Public

Construction d’une caserne de gendarmerie (3 brigades,19 logts) Melle(79)

Communauté de Communes du Mellois

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Philippe Cointet, Architecte associé
  • Philippe Pastier, BE Economiste
  • ISB, BE Structure
  • BaBois, BE Structure bois
  • CEBI, BE Energie et Fluides
  • Hangar 21, BE paysage et vrd
  • Coorpibat, OPC

Renseignements projet :

  • Phase : Concours 2016 Classé second
  • Mission : Base + Exe + Opc
  • Montant : 3 780 000 € HT
  • Surface logements : 1758 m²
  • Surface bureaux : 470 m²

Ce projet s’inscrit sur un territoire Mellois indéniablement riche de son histoire et d’une nature préservée, aussi nous prenons grand plaisir à imaginer un aménagement fortement imprégné de l’esprit de ce lieu : la poétique ferroviaire.
Une plateforme ferroviaire prend place à mi coteau, face à la Melle ancienne. Elle est accrochée en déblai/remblai aux courbes de niveaux, à la voie ferrée, devenue voie douce, qui marquent le paysage proche en bandes parallèles.
Le plan de composition et le parti architectural sont la transposition directe des lignes de force décrites précédemment.
Le logement s’organise ainsi en deux trains, orientés Nord sud, arrêtés avec les locaux de brigade. Ces deux bandes bâties organisent un cœur d’ilot protégé, intimisé et offrant des placettes de jeu et de rencontre pour les familles.
La localisation des groupements de logement, par 2, 3 ou 4, qualifie, les espaces extérieurs par un jeu de quinconce. Cela ouvre une vue sur la lisière boisée pour chaque les logements et, au travers les arbres, sur un flan de Melle.
Le rdc, traité en socle minéral à couverture végétalisée, offre le pendant à la falaise. Les logements, proposent en étage des chambres et leur salle de bain. Ces étages/maisons posés sur la « prairie » accolées ou isolées, en ossature bois sont bardés de châtaignier chaulé et couvert en zinc.

Rénovation de la Mairie et de la Salle des Fêtes (et Extension de la Mairie) Marigny Brizay (86)

Commune de Marigny Brizay

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • EIC, BE Economiste
  • Climat conseil, BE Fluide
  • DL Structures, BE Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2012
  • Montant : 332 000 € HT
  • Surface : 220 m²

Le projet, qui modifie le fonctionnement initial de la mairie, exploite le dénivelé du terrain et prévoit la différentiation des fonctions par niveaux. Le RDC haut accueille les bureaux de la mairie avec la zone d’accueil du public localisée dans le hall en extension. Cette extension est accompagnée de la création d’un parvis, escalier et rampes permettant l’accessibilité à tous. Le RDC bas comprend la salle du conseil et des mariages. Il est créé pour chaque niveau, un accès propre et distinct.
D’un point de vue énergétique, le projet exploite l’orientation sud de la façade et ses apports solaires d’hivers tout en ayant redimensionné les baies pour minimiser les surchauffes d’été. La consommation du chauffage électrique rationalisée par la sur isolation est optimisée par la mise en place d’une VMC double flux.

Réhabilitation de la Mairie Tuzie (16)

Commune de Tuzie

Equipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Mai 2008
  • Montant : 79 200.00 € HT
  • Surface : 61 m²

L’actuelle mairie n’occupe qu’une pièce exigüe à rdc. Le projet prévoit le réaménagement global du bâtiment mairie/école datant du 19ème siècle. Les objectifs prinipaux étant la mise aux normes d’accessibilité, de sécurité et sanitaires, la création d’espaces facilement reconfigurables. En complément, la conception a été élaborée sur des principes d’écoconstruction dans une optique de développement durable et pour un confort des utilisateurs.

Rénovation d’un ancien institut médico-légal en bureaux pour la Direction "Vivre ensemble" Site Guillaume le Troubadour, Poitiers (86)

Région Poitou Charentes

Equipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Mit, BE Economiste, OPC
  • Climat Conseil, BE Fluide
  • DL Structures, BE Structure
  • Arcabois, BE Structure bois

Renseignements Projet :

  • Phase : Livraison Mars 2011
  • Montant : 996 000 € HT
  • Surface : 850 m²

Le projet concerne la rénovation complète d’un ancien institut médico-légal, composé d’un ensemble de 3 bâtiments hétérogènes, sans lien ni logique de composition. Le projet prévoit la création d’un volume d’entrée principale en bois comprenant un escalier et un ascenseur desservant les demi niveaux inférieur et supérieur. Il s’agit de retrouver une cohérence, affirmer l’identité du lieu avec notamment un traitement de façade approprié et créer un éclairement généreux à l’intérieur. Les niveaux -1 et +1 s’organisent autour d’un patio créé qui permet l’entrée de lumière en profondeur. En façade, on reconstitue des baies aux proportions harmonieuses et on habille les façades peu valorisantes par un voile végétal associé à un système de brise soleil en bois.

Construction & réhabilitation de la Maison des Services Communautaires du Pays Mélusin  Lusignan (86)

Communauté de Communes du Pays Mélusin

Equipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • CCE Associés, BE Economiste
  • Flam Ingénierie, BE Fluide
  • Ates, BE Structure
  • Gantha, BE Acoustique
  • DL infra, BE VRD et paysage

Renseignement projet :

  • Phase : Concours primé en 2013
  • Montant : 2 003 600 € HT
  • Surface : 1100m²

Le terrain d’emprise du projet se trouve au cœur de Lusignan. Le projet organise un bâtiment en L composé de 3 volumes principaux : le bâtiment existant longeant la rue et deux bâtiments créés en enfilade, positionnés perpendiculairement au premier. Ils sont reliés par des espaces intermédiaires vitrés et filtrés. Le projet prévoit de préserver le gabarit et l’alignement sur rue, construire de manière compacte et restreinte, exploiter tout le volume existant conservé de l’école, conserver un lien direct entre la place et le parc champêtre, offrir vues et ensoleillement à la majorité des locaux, fractionner le bâtiment en différents volumes compacts pour donner à voir une échelle de bâtiment en adéquation avec celle des bâtiments du bourg, implanter l’accueil/hall en position centrale du bâtiment. Sur la rue, une faille vitrée permet la liaison entre le bâtiment existant et le volume créé, composé d’un sous-bassement minéral, en béton de site et surplombé de volume plus léger en encorbellement, habillé d’un bardage métallique patiné de couleur rouille.

Réhabilitation de la mairie et de la salle des fêtes Aunac (16)

Commune de Aunac

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Claude Bruneteau, BE Economiste
  • C2J, BE Fluide
  • DL Structures, BE Structure
  • Arcabois, BE Structure Bois

Renseignements projet :

  • Mission : Diag. + Base
  • Phase : Livré en 2014
  • Montant : 300 000 € HT
  • Surface : 490 m²

Le projet consiste en la réhabilitation de la mairie et de la salle des fêtes avec amélioration de l’aspect thermique, mise en conformité aux règles d’accessibilité et surtout de sécurité et prévoit donc :
- le renforcement du plancher de la mairie (sécurité)
- la création d’une rampe permettant l’accès direct à la salle des fêtes et un accès à l’ascenseur ou l’escalier à la Mairie (accessibilité)
- la création de sas à l’entrée des deux bâtiments (thermique/acoustique/accessibilité)
- la création d’un ascenseur pour accès à la Mairie (accessibilité)
- la création de 3 WC accessibles au niveau de : la place publique, la salle des fêtes et la mairie (accessibilité)
- le réaménagement de la cuisine de la salle des fêtes (sécurité)
- la création d’une terrasse accessible de la salle des mariages et du bureau du maire (sécurité)

Rénovation et extension de la mairie en vue de la création d’une Maison des Services Latus St Rémy (86)

Commune de Lathus St Rémy

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes Mandataires
  • Claude Bruneteau, BE Economiste
  • Dl Structures, BE Structure
  • Flam Ingenierie, BE Fluides et thermique

Renseignements projet :

  • Mission : Base +Exe +Opc
  • Montant : 468 000 € HT
  • Surface réhabilitée : 115 m²
  • Surface neuve : 190 m²
  • Performance : RT 2012

Le projet concerne la rénovation et extension de l’actuelle Mairie en vue de la création d’une « Maisons des Services » regroupant la Mairie, une Agence Postale Communale, un bureau de Permanences des différents services sociaux et santé, une Salle Associative mutualisée à la Salle du Conseil et des Mariages.
L’extension se positionne en limite de parcelle nord-ouest et en bordure de voie au sud-ouest. Elle se compose d’un volume simple en rdc accueillant les locaux de services au nord et la salle de réunion, conseil et mariage en bordure de voie. L’actuelle Mairie est réaménagée en vue d’accueillir l’ensemble des bureaux.
Une placette, positionnée au sud de l’extension est caractérisée par son tilleul majestueux.
L’extension, légèrement plus basse que le bâtiment existant, se glisse sous son débord de toit. La jonction est traitée par une large baie vitrée qui affirme l’intervention.

Construction du casernement de gendarmerie, dont 27 logements Ruffec (16)

(incluant une Brigade de proximité, une Brigade motorisée, un PSIG)
Communauté de Communes Val de charente

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes Mandataires
  • Lancereau et Meyniel, Architectes associés
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • Ates, BE Structure
  • Yac Ingenierie, BE Fluides

Renseignements projet :

  • Concours primé Novembre 2015
  • Mission : Base + Exe + Opc + Ssi
  • Surface SDO : Caserne 890 m² - Logement 2300 m²
  • Performance : RT 2012

Organisées en U, les ailes de la brigade dessinent et protègent visuellement la cour de services. Chaque entité comporte un espace clairement défini, organisé de part et d’autre d’un couloir central continu. Cela permet le fonctionnement de chaque unité en totale indépendance comme souhaité.
Les logements sont tous composés d’une cellule ultra-fonctionnelle (minimisant les surfaces de circulation), basée sur un même principe duquel découle les différentes typologies.
Ils sont dit individuels et au maximum jumelés et les « collectifs » sont groupés en bande.
La typologie met à profit la structure du bâti pour répondre aux enjeux acoustiques et de confort d’été sans surcoût de matière ou de matériel.
Les bâtiments des deux zones sont traités avec des écritures proches tout en permettant un marquage fort de leurs fonctions respectives, plus robuste pour la brigade et plus individualisé pour chaque logement. Cette robustesse, en façade sur rue, interrompue par une entrée bien marquée, sécurise et révèle la présence institutionnelle. Les logements sont composés d’une partie archétypale de la maison, avec un auvent renforçant l’intimité, qui accueille le foyer de vie, et d’une partie plus basse, plus ancillaire, accueillant les pièces plus techniques (cuisine, cellier, escalier, salle d’eau, wc).

Rénovation de la Mairie Chef Boutonne (79)

Mairie de Chef Boutonne

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • CCE, BE Economiste
  • CEBI, BE Fluide
  • ISB, BE Structure
  • BABOIS, BE Structure Bois

Renseignements projet :

  • Phase : DET
  • Mission : Base+OPC+Exe
  • Montant : 973 200 € HT
  • Surface : 650 m²

Le bâtiment originel est une construction datant de 1870. Il est devenu la Mairie de Chef-Boutonne (79) en 1902. Du fait de l’architecture forte, l’institution publique est fortement représentée mais quelque peu désuète. Le bâtiment est dans état général passable.
Le projet consiste en la rénovation intégrale de l’édifice, avec :
- la mise en valeur des éléments à caractère patrimonial (bien que hors zone de protection) et notamment la réfection à l’identique de l’escalier bois principal de forme semi circulaire et le ravalement des façades avec la reconstitution de ses modénatures moulurées
- le renforcement des planchers bois existants et la reprise des dégradations structurelles existantes
- la redéfinition de son aménagement intérieur en vu de répondre aux attentes d’usage
- le traitement thermique du bâtiment répondant aux exigences de performance énergétique des appel à projet état et région.

Construction d’une caserne de gendarmerie (2 brigades,22 logts) St Pierre d’Oléron(17)

Communauté de Communes de l’Ile d’Oleron / Semdas La Rochelle

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Philippe Pastier, BE Economiste
  • ATES, BE Structure
  • ODETEC, BE Energie et Fluides

Renseignements projet :

  • Concours LAUREAT
  • Phase : Recalage Esquisse
  • Mission : Base + Exe + BIM
  • Montant : 4 880 000 € HT
  • Surface Logts : 2030 m² -bureaux : 380
  • Locaux techniques : 140 m²

Afin de créer un ensemble en harmonie avec les bâtiments avoisinants, le vocabulaire architectural utilisé adopte un langage moderne, épuré, tout en se référant à celui de l’architecture Oléronnaise (volumes élémentaires, baies verticales, enduits blancs, bâtiments à hauteurs variables ...).
Les bâtiments professionnels et logements sont traités de manière différenciée avec des écritures permettant un marquage fort de leurs fonctions respectives, robuste et linéaire pour la brigade, àl’image des forts Vauban et plus sensible, découpé et individualisé pour les logements.
L’ensemble « bureau » forme un U protecteur, légèrement ouvert au nord pour en permettre aisément l’accès de service. Les garages séparent la cour de service des logements en leur tournant le dos. Cette disposition bloque toutes vues entre la rue, ou les logements, et la cour de service.
La desserte principale Nord /Sud est calée entre les logements et permet une distribution optimisée des logements et de la caserne.
Les logements reprennent les deux orientations dictées par les constructions environnantes et les limites de parcelles avec une recherche de continuité bâti et d’alignement. Ils sont groupés par trois et forment ainsi un ensemble bâti de logements en bande, aux proportions semblables à celles environnantes.
A l’idée du village rue, les façades gouttereau des constructions tiennent la voie de desserte Nord Sud.

Transformation de bâtiments en Pôle Associatif et Culturel Chef Boutonne (79)

Commune de Chef Boutonne

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • ITES, BE Fluide
  • Arcabois, BE Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Sept.2010
  • Montant : 415 000 € HT
  • Surface : 427 m²

Le projet consiste en la transformation d’un ancien commerce avec logement en salles d’associations : Foyer culturel, ADMR et RAM.
Un espace de circulation verticale avec ascenseur a été créé. Il est marqué en façade par une grande faille verticale indiquant l’entrée du bâtiment.
Les salles associatives s’articulent autour de ce noyau de distribution.
Le projet révèle les éléments constructifs existants par l’emploi de l’enduit chaux-chanvre, la réfection des planchers bois, la surisolation des combles, et la recomposition de la façade pour créer l’unité du bâtiment.

Aménagement et Extension de la Mairie Linazay (86)

Commune de Linazay

Equipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Economiste

Renseignements projet :

  • Mission : diag + base
  • Phase : Livraison Mars 2012
  • Montant : 195 000 € HT
  • Surface : 130 m²
  • Performance : Démarche bioclimatique

La proposition de fonctionnement se base sur une organisation simple et rationnelle, respectant les principes structurels de l’existant et répondant aux différents usages de la mairie. Le projet s’inscrit dans une démarche bioclimatique et sur des principes d’écoconstruction avec une réelle réflexion sur les possibilités d’optimisation de l’orientation des espaces, de principe constructif et d’isolation, sur une gestion maîtrisée du confort d’utilisation et une qualité de l’air intérieur, tant hygrométrique qu’olfactive, sur la gestion de l’éclairage naturel, l’étanchéité à l’air, la performance énergétique, la sur-ventilation nocturne pour le confort d’été.

Aménagement de la Mairie et de la Salle des fêtes La Chèvrerie (16)

Commune de la Chèvrerie

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Economiste

Renseignements projet :

  • Mission : diag + base
  • Phase : Livraison Sept 2010
  • Montant : 165 000 € HT
  • Surface :
  • Performance : Sur Isolation et protection solaire

Le projet a organisé la séparation d’une mairie trop exigüe et d’une salle des fêtes mal isolée.
Il emploie pour la mairie des matériaux chaleureux : le bois en plancher et en façade intérieure, l’enduit chaux chanvre, des dalles de fibres naturelles en faux plafond.
Pour la salle des fêtes, la surchauffe d’été est gérée par des persiennes bois extérieures, une surventilation nocturne et une isolation renforcée par l’extérieur, doublée d’un bardage bois.
Enfin, l’unité de bâtiments est recréé par l’emploi décliné du châtaigner (essence locale) : doublage en bardage pose hérisson ou hérisson ajouré, porte en lames jointes brise soleil orientables, portail en lames pose hérisson...

Atelier d’architecture et Logement locatif Couhé (86)

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Économiste

Renseignements projet :

  • Mission : Diag + base + opc
  • Phase : Livraison Janvier 2010
  • Montant : 130 000 € HT
  • Surface : 180 m²
  • Performance : Coût et délais

LE projet a consisté en l’aménagement de bureaux d’architectes et d’un logement locatif dans les locaux enclavés d’une ancienne boulangerie. Les deux premiers niveaux sont consacrés aux bureaux tandis que le niveau supérieur et comble accueille le logement.
Le projet a consisté à éclairer de manière naturelle les deux ailes du bâtiment inscrit dans une parcelle en L mitoyenne. Une ouverture dans la toiture, associée à l’installation d’une verrière, a permis l’éclairage souhaité aux trois niveaux. La cage d’escalier menant au logement est cloisonnée par des panneaux translucides permettant le passage de la lumière naturelle.

Équipement Santé

Construction d’une Maison de santé pluridisciplinaire Vars (16)

Commune de Vars
Territoire Charentes AMO

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Pastier, BE Economiste
  • SECBA, BE Structure
  • C2J, BE Fluides

Renseignements projet :

  • Projet en cours d’analyse
  • Performance : RT 2012
  • Mission : Base + Exe + Opc
  • Montant : 610 000 € HT
  • Surface : 430 m²
  • Aménagement extérieur : 2100 m²

Le terrain présente, dans sa diagonale, une pente vers le sud avec un dénivelé approchant les 3,20m.
Pour répondre au souhait de doublement de la surface, le projet exploite cette déclivité pour offrir un rez de chaussée haut et un rez de chaussée bas, dans le but de créer un bâtiment compact et d’éviter la création d’un ascenseur (cout de création / cout d’entretien).
Il faut créer un pôle de santé en lien avec les fonctions préexistantes (dentiste et kinésithérapeute). Le cabinet dentaire est positionné en entrée de site. Nous avons cherché à marquer l’entrée par une réponse à l’architecture de voiles de ce dernier.
Deux volumes fonctionnels, organisés en L, s’accolent au mur marquant l’entrée du Pôle de santé.
Ce mur rappelle et prolonge un des voiles pour signaler l’entrée unique du pôle.
Les façades sont composées de manière distincte, un mur en pierre pour le volume « paramédical » et un bardage de bois avec un jeu de lames pour le volume « médical ». Elles sont animées par des variations en résille bois au droit des baies de chacun des deux volumes.
L’ensemble offre ainsi une séquence de façades simples et sensibles, au gabarit respectueux des existants riverains et du paysage.

Transformation d’un cabinet médical et d’une grange en Maison de santé pluridisciplinaire St Angeau (16)

Commune de St Angeau

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Pastier, BE Economiste
  • SECBA, BE Structure
  • C2J, BE Fluides

Renseignements projet :

  • Concours Lauréat
  • Livraison : Mars 2017
  • Mission : Base + Exe + Opc
  • Montant : 450 000 € HT
  • Surface : 335 m²
  • Aménagement extérieur : 330 m²
  • Performance : RT 2012

Le projet concerne la transformation d’un cabinet médical et d’un hangar accolé. Une extension est également prévue pour accueillir toutes les fonctions de l’équipement.
Le projet exploite tout le volume existant conservé (volume originel), retrouve des volumes élémentaires propre à l’architecture rurale charentaise, construit de manière compacte et restreinte avec des matériaux de qualité (pouvant « prendre la patine »), offre des vues et de l’ensoleillement à la majorité des locaux tout en préservant la confidentialité. L’entrée est marquée clairement. L’accueil et le hall sont implantés en position centrale du bâtiment pour optimiser les circulations.
Le nouveau volume sud vient se glisser sous le hangar, reprenant les logiques du balai charentais .
Le bâtiment s’organise ainsi en U, permettant d’optimiser les apports solaires et d’adapter l’éclairement naturel pour toutes les zones.
Le projet répond aux objectif environnementaux en se basant sur les principes d’architecture bioclimatique en recherchant la plus grande compacité possible, en optimisant l’orientation (sud), en limitant les ponts thermiques, en jouant sur l’inertie et la ventilation nocturne...

Transformation de la salle des fêtes en maison de santé et création d’un cabinet dentaire Bonneuil Matours (86)

Bonneuil Matours

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • CCE Associés, BE Economiste
  • ATES, BE Structure
  • ACE, BE Fluides
  • Acoustica, BE Acoustique

Renseignements projet :

  • Missions : Diag+Base+Exe+Opc
  • Phase : DET
  • Montant : 630 600 € HT
  • Surface : 328 m²
  • Performance : RT 2012

Le projet consiste en la réalisation de 2 opérations parallèles : la transformation d’une salle des fêtes en maison de santé et celle d’un gymnase en salle festive.
La redistribution de l’ancienne salle des fêtes est donc réalisée en vue d’accueillir les professionnels de santé. Les ouvertures des façades sont recalibrées pour traiter l’équilibre entre lumière naturelle et entrée de chaleur (été comme hiver). L’isolation est reprise sur la périphérie du bâtiment de façon à retrouver une enveloppe efficace.
La façade principale est requalifiée. Elle s’habille d’un bardage bois associé à un bardage ajouré, permettant à la fois l’entrée de lumière dans les bureaux, la vue vers l’extérieur et limitant les surchauffes d’été.
En extension, le cabinet dentaire vient compléter le pôle médical.

Transformation d’un cabinet médical en Maison de Santé Pluridisciplinaire Vouneuil sur Vienne (86)

Commune de Vouneuil sur Vienne

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Ecobat, BE Economiste
  • Flam Ingénierie, BE Fluide
  • ATES, BE Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Concours primé
  • Montant : 335 000 € HT
  • Surface : 240 m²

Le cabinet médical existant se compose de plusieurs bâtiments d’époques différentes. Notre objectif, par la transformation en maison médicale pluridisciplinaire, est de retrouver de la simplicité, de la lisibilité et une meilleur fonctionnalité.
Le projet tire partie de la structure en bandes existante. Il regroupe les fonctions par bandes et les relie par la partie centrale et transversale des espaces communs, bénéficiant de lumière naturelle transversale
Par l’alignement des façades des extensions, le projet donne à lire un volume plus simple.

Construction d’une Maison de Santé Pluridisciplinaire à Lussac-Les-Châteaux (86)

Commune de Lussac-les-Châteaux

Équipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Ecobat, BE Economiste
  • Flam Ingénierie, BE Fluide
  • DL Structures & Arcabois, BE Structure
  • Gantha, BE acoustique

Renseignements projet :

  • Concours Lauréat
  • Mission : Concours+base+exe+opc
  • Phase : Livraison Nov 2013
  • Montant : 1 150 000 € HT
  • Surface : 844m²

Cette maison de santé répond aux critères BBC. Elle s’organise sur un plan rayonnant, répondant à la contrainte de forme de la parcelle, pour une gestion simplifiée et une réduction des circulations.
De structure et vêture bois, en mémoire à l’activité du site, elle donne une image résolument moderne tout en respectant les prescriptions d’un site protégé.
Trois volumes sont orientés et proportionnés à l’image des bâtiments locaux. Chacun d’eux accueille le CLIC, l’aile médical et l’aile paramédicale.
Les apports solaires sont gérés par des grandes baies protégées par des volets ajourés pliables au gré des saisons et au sud par des auvents aux lames ajourées et des plantations.
L’intimité des locaux est gérée par des filtres s’espaçant plus ou moins selon les besoins ou des vitrages opales .

Maison des solidarités Ma Campagne Angoulême (16)

Conseil Général de la Charente

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • SONECO, BE structure
  • FLAM Ingénierie, BE Fluides
  • ABC décibel, BE Acoustique

Renseignements projet :

  • Mission : Base + Exe
  • Phase : Livraison Septembre 2015
  • Montant : 1 040 000 € HT
  • Surface : 900 m²
  • Performance : RT 2012

Le bâtiment est une construction béton permettant de libérer des plateaux aménageables et évolutifs dans le temps. Il est isolé par l’extérieur, ce qui lui permet de répondre aux exigences de la RT 2012 sans la mise en oeuvre de technicité coûteuse. Une juste proportion a été recherchée pour la dimension de baie entre apport de lumière naturelle pour le confort de travail et déperdition énérgétique. La surchauffe est traitée par la mise en place de protections solaires.

Formation / Education

Construction d’une école maternelle "troglodyte" de 3 classes Agonac

Commune d’Agonac (24)

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Pastier, BE Economiste
  • ID Bâtiment, BE Structure
  • Odetec, BE Fluides
  • A+R, Paysagiste

Renseignements projet :

  • Concours Lauréat
  • Phase : APS
  • Mission : Base + Exe + Opc
  • Montant : 962 560 € HT
  • Surface : 452 m²
  • Aménagement extérieur : 994 m²
  • Performance : Conception bioclimatique

Le bourg originel d’Agonac, un castrum sur son éperon, surplombe la vallée de la Beauronne. L’école est construite de manière linéaire, en soutènement de l’actuelle place du 11 novembre. Le projet vient renforcer la lisibilité du paysage et cherche à dialoguer avec le contexte bâti environnant. La façade en pierre de taille massive est couronnée par la rambarde de pierre existante. Elle comporte deux grands percements correspondant aux préaux éclairant et protégeant les classes et salles d’activités. L’entrée dans l’école se fait par les préaux après avoir passé le portail coté rue du marché et avoir longé la façade à l’abri du auvent. Chaque préau intègre un petit volume offrant un espace de rangement et donnant sur de larges sas vitrés. Ils sont animés par la présence d’un arbre, protégé par un filet coloré. Les classes et salles d’activité sont largement éclairées de manière douce et indirecte : puits de jour, large baie sur le préau et vues à différentes hauteurs aménagées par un « vide » de pierre de taille créant des niches intérieures. L’ensemble de ces dispositions offrent des espaces variés permettant différents aménagements qualitatifs d’apprentissage.

Extension du bâtiment AMC Pôle chaudière bois + ITS+2 et 3 " Centre la Braconne à Mornac (16)

AFPA Poitou-Charentes

Équipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet EIC, BE Economiste
  • Climat Conseil, BE Fluide
  • Arcabois, bet Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Nov 2009
  • Montant : 442 000 € HT
  • Surface : 670 m²

Deux boites : l’une carré et l’autre rectangulaire sont réunies pour accueillir le programme.
La boite principale, ou salle de cours, est couverte d’une toiture en pente étanche, végétalisée, elle est protégée du soleil du sud-ouest par un auvent à lames de bois. La seconde boite, ou atelier, se détache de la précedente par sa hauteur.
La performance à l’étanchéité à l’air, l’inertie thermique du bâtiment et un objectif BBC ont guidé la réflexion du projet.

Rénovation du bâtiment 2-3 Centre la Braconne, Mornac (16)

AFPA Poitou -Charentes

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet MIT, BE Economiste
  • ACI, BE Fluide

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2008
  • Montant : 312 000.00 € HT
  • Surface : 585m²

Les utilisateurs souffraient d’excès de luminosité et de surchauffe. Le projet a géré les apports solaires par la mise en oeuvre de persiennes bois extérieures. Le calcul des besoins en chauffage a pris en compte la production de chaleur des machines et des personnes. Le chauffage se déclenchera à partir d’une température extérieure inférieure à 3°C. La surchauffe d’été sera gérée par une surventilation nocturne.

Réhabilitation de bâtiments, îlot rue de Saintes/rue St Cybard, pour la création d’une école du cinéma d’animation et sociétés de production de l’image Angoulême (16)

Magelis Pôle image

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • CCE Associés, BE Economiste
  • ISB, BE Structure
  • Gleize Energie, BE Fluides
  • Acoustica, BE Acoustique
  • Coorpibat, OPC

Renseignements projet :

  • Missions : Diag+Base+Exe+Opc
  • Phase : DET
  • Montant : 2 100 000 € HT
  • Surface : 1300 m²
  • Performance : RT 2012

Dans le cadre de l’aménagement du Campus de l’Image dans le quartier St Cybard, Magelis a décidé de réhabiliter cet ensemble immobilier, pour permettre d’accueillir des acteurs de l’image au sein de locaux performants intégrés dans un espace dynamique et attractif.
Après avoir eu un temps de concertation avec les différents preneurs, et diagnostiqué finement le bâtiment, nous avons fait valider les principes par les bâtiments de France.
L’école du cinéma d’animation et les plateaux dédiés aux sociétés de production s’organisent autour d’un patio central.
Toutes les ouvertures existantes sont conservées et exploitées pour les entrées de lumière, et réouvertes lorsque précédemment condamnées.
Rue de Saintes, la façade entière est conservée, les anciennes vitrines sont exploitées pour installer de larges baies vitrées sur les locaux. En clin d’œil aux éléments rapportés que constituaient ces anciennes vitrines, des cadres métalliques avec des lames toute hauteur sont prévus. Ces cadres ont un rôle structurel, permettent de contreventer la façade conservée et servent à protéger les locaux du regard des passants et à protéger les façades et les locaux du soleil.
Un systeme énergétique optimisé et une recherche pour le remploi sur site de materiaux de démolition en feront un projet exemplaire d’un point de vue environnemental. Badigeon de chaux, pierre de taille massive et acier corten sont les matériaux principaux.

Réhabilitation et extension de l’école élémentaire Edouard Pascaud Chasseneuil sur Bonnieure (16)

Commune de Chasseneuil sur Bonnieure

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Frédérique Bua, Architecte
  • Laurent Morelet, BE Economiste
  • TDL, BE Fluide
  • ET2C, BE Structure
  • AXE Ingenierie, BE Cuisine

Renseignements projet :

  • Phase : Concours primé en 2014
  • Montant de travaux : 2 191 000.00 € ht

Le projet a cherché à s’appuyer sur les lignes directrices guidées par le bâtiment existant, au vocabulaire moderne et corbuséen. Les différentes entités (enseignement général et spécialisé, centre de ressources, vie scolaire, restauration, technique..) sont réparties le long de bandes parallèles, -renouant également avec la topographie du site-, s’évasant pour retrouver l’alignement à la rue et l’entrée. Cette organisation, tout en recréant une cour plus intime et des espaces extérieurs qualifiés, permet de ménager des traversées visuelles vers la campagne. Le préau, depuis l’entrée jusqu’au coeur de l’équipement, distribue chaque entité, clairement identifiée. Les bâtiments sont ouverts au sud, comme le bâtiment existant, qui avait déjà cette pertinence, prenant largement luminosité et apport solaires. Une alternance de filtres bois (plus ou moins espacés et abritant du soleil les baies vitrées) et d’enduits clairs rythme les façades.

Construction du Centre de Formation des apprentis de la Rochelle zone Atlantech, Lagord (17)

Région Poitou Charentes

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Lancereau et Meyniel, Architectes mandataires
  • Atelier du trait, Architectes Associés en charge de la conception des ateliers "Pôle batiment"
  • Snc Lavalin, BE TCE
  • Etamine, BE HQE Bois énergétique
  • Dl Paysage, BE Paysage
  • Gantha, BE acoustique

Renseignements projet :

  • Concours primé Janvier 2015
  • Mission : Base +Exe +Opc +Ssi +Std
  • Montant : 23 640 000 € HT
  • Surface : 16 350 m² dont Ateliers Pôle Métiers du bâtiment 4400 m²
  • Objectif Bepos

Côté Nord, le pôle bâtiment permet d’ouvrir ses dessertes et ses cours de matériaux et d’exposition sur la grande plateforme mutualisée avec la Halle Tipee existante.
Le pôle bâtiment est volontairement positionné en face nord, moins chauffé que les autres locaux, il fait tampon climatique.
Son enveloppe est compacte sur une ossature bois et façades principalement en bois.
L’éclairage naturel des ateliers est assuré à trois niveaux :
- un bandeau éclairant continu en façade à hauteur d’établi qui offre un regard sur le paysage
extérieur
- une grande ouverture au dessus des portails sectionnels des ateliers
- deux bandeaux lumière, l’un en shed transversal orienté sud est pour assurer l’éclairage dans l’épaisseur des ateliers l’autre au fond des ateliers pour mettre en lumière naturelle la coursive arrière et les salles de cours vers les ateliers.
Les salles de cours du pôle bâtiment, en étage sont éclairées principalement côté sud sur la promenade des métiers et en second jour par le shed de fond d’atelier.

Création de pôles petites enfances Sauzé Vaussais et Chef Boutonne, (79)

Coeur de Poitou

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet MARET, BE Economiste
  • ISB, BE Structure
  • CEBI, BE Fluides

Renseignements projet :

  • Missions : Diag+Base+Exe+Opc
  • Phase : PRO
  • Montant : 700 000 € HT
  • Surface Chef Boutonne : 269 m²
  • Surface Sauzé Vaussais : 242 m²
  • Performance : RT 2012

Sur chaque site une même structure :
un Relai Assistante Maternelle/Accueil Enfant Parent et une Halte Garderie comprenant :
- Sas local poussette, Hall entrée/Accueil
- Bureau, Vestiaire
- Salle activités (salle motricité intégrée)
- Salle salle / Réfectoire
- Sanitaires enfants,
- Salle du personnel / kitchenette/ Sanitaires adultes
- Dortoirs
- Buanderie, local ménage

Pour chaque structure, les locaux de type salle du personnel, salle de réunion, sanitaires, locaux de ménage peuvent être mutualisés et associés aux équipements voisins (médiathèque, Admr, locaux associatifs...)

Extension du centre de Formation de pilotes d’hélicoptère HUTC Aéroport Brie Champniers (16)

Syndicat Mixte des Aéroports de Charente représenté par Territoires Charente

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Maret, Economiste
  • Climat Conseil, bet Fluide
  • DL Structures, bet Structure

Renseignements projet :

  • Mission : Base + exe1 + opc
  • Phase : Livraison Avril 2011
  • Montant : 1 680 190 € HT
  • Surface : 1 419m²
  • Performance : BBC

La construction en extension s’implante accolée et entre 2 hangars préexistants. Le bâtiment reprend le vocabulaire architectural préexistant sur le site, menuiserie verticale, bardage panneaux. Il est isolé par l’extérieur, ce qui lui permet de proposer un objectif BBC (pour HPE demandée).
Le bâtiment comporte une salle intégrant le simulateur de vol. Elle offre des caractéristiques similaires à une chambre blanche.
Les performances thermiques, acoustiques et structurelles atteignent un niveau élevé.
De plus, les délais courts de conception (6 mois) et de mise en oeuvre (8 mois) ont été respectés.

Rénovation des bâtiments "Atelier central" et "Métrologie" - Pôle de formation tertiaire Manufacture d’armes, Châtellerault (86)

AFPA Poitou-Charentes

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet MIT, Economiste
  • Enertek, bet Fluide

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Novembre 2009
  • Mission : Diag + Base+ opc
  • Montant : 1 016 000 € HT
  • Surface : 1300 m²
  • Performance : bioclimatique

Le projet prévoit tous les travaux d’aménagement de deux anciens ateliers de la manufacture. Il traite notamment les problèmes de surchauffe par :
- l’ajout d’une menuiserie intérieure permettant grâce au matelas d’air entre les deux menuiseries d’améliorer le confort thermique d’été tout en conservant tous les apports d’hiver
- la création d’un brise soleil en façade sud sur la passerelle extérieure créée
- la création d’une vmc double flux pour l’économie d’énergie d’hiver et la surventilation nocturne d’été.

Le projet a dégagé 3 travées de la charpente métallique en arc outrepassé, pour sa mise en valeur. Dans ces 3 travées, s’insère l’ensemble des circulations verticales.
L’aménagement intérieur composé de boites en bois fait référence aux caisses de transports d’armes utilisées par la manufacture.

Équipement Culture / Sport / Loisirs

Rénovation de la Mairie et de la Salle des Fêtes (et Extension de la Mairie) Marigny Brizay (86)

Commune de Marigny Brizay

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • EIC, BE Economiste
  • Climat conseil, BE Fluide
  • DL Structures, BE Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2012
  • Montant : 332 000 € HT
  • Surface : 220 m²

Le projet, qui modifie le fonctionnement initial de la mairie, exploite le dénivelé du terrain et prévoit la différentiation des fonctions par niveaux. Le RDC haut accueille les bureaux de la mairie avec la zone d’accueil du public localisée dans le hall en extension. Cette extension est accompagnée de la création d’un parvis, escalier et rampes permettant l’accessibilité à tous. Le RDC bas comprend la salle du conseil et des mariages. Il est créé pour chaque niveau, un accès propre et distinct.
D’un point de vue énergétique, le projet exploite l’orientation sud de la façade et ses apports solaires d’hivers tout en ayant redimensionné les baies pour minimiser les surchauffes d’été. La consommation du chauffage électrique rationalisée par la sur isolation est optimisée par la mise en place d’une VMC double flux.

Construction d’une salle des fêtes et de spectacles Saint Brice (16)

SIVU Val de Soloire

Equipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • ACE, BE Fluide
  • ATES, BE Structure
  • Signal Développement, BE Acoustique

Renseignements projet

  • Phase : ACT, projet abandonné
  • Mission : Base+Exe+OPC
  • Montant : 1 850 000 € HT
  • Surface : 900 m² + 20 000 m² extérieurs
  • Durée de travaux : 11mois
  • Performances : RT 2012

Le projet de salle des fêtes et de spectacle, situé en zone peri-urbaine, soigne particulièrement l’insertion et la performance acoustique. La structure en béton « de site » rappelant le calcaire local et des volumes servants bardés de bois sont issus de cette volonté. Partiellement engravée, la salle se signale par un volume principal clair souligné par une horizontale bois. L’approche énergétique est passive avec une priorité à l’isolation, à l’utilisation de l’inertie des voiles béton et à la maîtrise des apports solaires. La gestion des eaux pluviales se fait sur la parcelle.

Construction des ateliers municipaux Millac (86)

Commune de Millac

Equipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Claude Bruneteau, BE Economiste
  • Flam Ingenierie, BE Fluide
  • DL Structures, BE Structure
  • Arcabois, BE Structure bois

Renseignements projet :

  • Mission : base + exe + opc
  • Phase : Livré en 2012
  • Études : 6 mois
  • Travaux : 7 mois
  • Montant : 365 000 € HT
  • Surface : 400 m²

Pour ces ateliers techniques, le parti pris architectural a été de créer une toiture discrète se fondant dans le paysage, à l’opposé d’une toiture débordante et imposante. En reliant la couverture à la façade, avec un jeu de bardage et de matériau, la toiture s’efface.
Une enveloppe en équerre, formée par la façade et la couverture, vient couvrir les différents espaces techniques. La couverture bac acier se retourne et descend à la verticale pour devenir façade. L’habillage bois (melèze thermohuilé) de la façade en bac acier se prolonge en partie sur la couverture au niveau de l’arc cintré métallique.
L’emploi de ce matériau - acier nervurée laquée- rappelle les bâtiments de type industriel (entrepôt, hangar, atelier …) tout en se fondant dans le paysage grâce au bois qui l’accompagne et l’habille.
Le bardage bois horizontal ajouré, comme une résille, habille la façade « métallique » nord tout en ménageant des fenêtres, localisées dans les travées intérieures où sont positionnés les établis, permettant l’éclairage et la vue depuis ces postes de travail.

Transformation de bâtiments en Pôle Associatif et Culturel Chef Boutonne (79)

Commune de Chef Boutonne

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • ITES, BE Fluide
  • Arcabois, BE Structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Sept.2010
  • Montant : 415 000 € HT
  • Surface : 427 m²

Le projet consiste en la transformation d’un ancien commerce avec logement en salles d’associations : Foyer culturel, ADMR et RAM.
Un espace de circulation verticale avec ascenseur a été créé. Il est marqué en façade par une grande faille verticale indiquant l’entrée du bâtiment.
Les salles associatives s’articulent autour de ce noyau de distribution.
Le projet révèle les éléments constructifs existants par l’emploi de l’enduit chaux-chanvre, la réfection des planchers bois, la surisolation des combles, et la recomposition de la façade pour créer l’unité du bâtiment.

Réhabilitation de bâtiments en Bibliothèque intercommunale Tusson (16)

Communauté de communes du Pays d’Aigre

Equipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Mai 2008
  • Montant estimatif : 315 400.00 € HT
  • Surface : 440 m²

Le projet de la bibliothèque intercommunale a été élaboré par Michel Drouneau, architecte, décédé en 2005.
Le dossier nous a été transmis après un appel d’offre infructueux. Nous avons repris les études, avec des simplifications techniques, avant de reconsulter.
Prix : Les rubans du Patrimoine 2009, décerné par la Fondation du patrimoine

Atelier artistique multimédia Villefagnan (16)

Collectif d’artistes

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Mai 2010
  • Montant : 80 200.00 € HT

Le collectif avait pour projet l’aménagement d’une grange. Apres un echec avec une premiere équipe de maîtrise d’oeuvre il a fait appel a l’atelier du trait. Le programme a été entierement retravaillé pour tenir compte des spécificités des usages (travail en atelier, besoin d’espaces importants de démonstration, chauffés ou non) et du budget limité.
Le projet inclue dans une grange nettoyée des volumes indépendants et isolés, le volume chauffé est ainsi limité aux zones de travail "d’hivers"
Un soucis du respect du volume existant et de polyvalence et d’adaptabilité (gaines et cables escamotés dans rigole périphérique accessible).

Création d’une bibliothèque, lieu de vie Vaux en Couhé (86)

Commune de Vaux en Couhé

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Novembre 2013
  • Montant de travaux : 110 000.00 € ht
  • Surface : 80 m² utile

Le projet s’installe dans une grange de surface libre. La commune souhaite y installer un lieu de vie. L’usage ponctuel de la bibliothèque (2 matinées par semaine) a conduit à proposer deux volumes : un écrin, habillé de cuir rouge, abrite les livres, dans un espace chauffé, et, le volume restant de la grange accueille les espaces de consultation, les expositions et des réunions ; il est maintenu à faible température et réchauffé ponctuellement.
Lors de l’ouverture des portes, la boite rouge s’ouvre largement sur l’espace libre. Le jeu des ouvertures battantes, pliantes, coulissantes anime le lieu de vie.

Espace Mémoriel, rénovation d’un bâtiment dans le centre historique Angoulême (16)

Ville d’Angoulême

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Pastier, BE Economiste
  • ACE Ingénierie, BE Fluides

Renseignements projet :

  • Missions : Base + Exe
  • Phase : livré en 2014
  • Montant : 260 000 € HT
  • Surface : 200 m²
  • Performance : RT 2012

Ce projet allie respect du bâtiment du 16e siècle et efficacité énergétique. En plus du travail sur les menuiseries, une isolation par l’exterieur sur un existant contemporain a permis une très grande performance. Le travail en parfaite intelligence avec les bâtiments de France a abouti à la mise en oeuvre d’un bardage acier corten, contrastant avec la pierre de taille, solide et très bien accepté par les riverains.
Une juste proportion a été recherchée pour la dimension de baie entre apport de lumière naturelle pour le confort de travail et déperdition énérgétique. La surchauffe est traitée par la mise en place de protections solaires et une ventilation intelligente. (freecooling, sonde co2,...). Le projet a été étudié et réalisé en un temps record de 8 mois.

Modernisation et extension de la salle polyvalente Rivières (16)

Communes de Rivières

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • CCE Associés, BE Economiste
  • ISB, BE Structure
  • Gleize Energie, BE Fluides
  • Acoustica, BE Acoustique

Renseignements projet :

  • Phase : DET
  • Mission : Diag +Base + Exe + Opc
  • Montant : 700 000 € HT
  • Surface SDO : 440m²

Le projet concerne la rénovation et l’extension de la salle polyvalente de Rivières.
De façon à retrouver une enveloppe efficace, une extension, comme espace tampon, est créée pour la salle festive. Cette extension accueille le nouveau hall d’entrée avec son sas et son bar, une petite salle pouvant s’ouvrir entièrement agrandissant ainsi le hall et l’office. Les dégagements et espaces techniques occupent l’espace de liaison entre le bâtiment existant et le volume créé.
L’ancienne salle est modernisée et son aménagement retravaillé en relation et cohérence avec l’extension créée.
L’extension est prévue en pierre et lames d’acier corten.

Agrandissement du musée Le Cormenier Champniers (86)

Communauté de Communes du Pays Civraisien et Charlois

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • Cabinet Maret, BE Economiste
  • C2J, BE Fluides
  • Dl Structures, BE Structure
  • Dl Infra, BE Vrd

Renseignements projet :

  • Missions : Base + Exe+ Opc
  • Phase : Livré en Mars 2017
  • Montant : 266 055,00 € HT
  • Surface : 1000 m² existant et 75 m² créé

Le projet porte sur l’agrandissement du musée sur deux zones : la création d’un bloc sanitaire associé à la création d’un parvis d’entrée et la création de nouvelles salles scénographiques.
L’entrée est réorganisée et pus fortement identifiée grâce à la création d’un parvis, partiellement abrité d’une pergola en acier corten. Un bâtiment très simple bardé de bois dans le prolongement du parvis accueille les nouveax sanitaires du musée.
Suite au travail de scénographie sur le musée, il est apparu la nécessité de créer de nouvelles salles. toujours dans un souci de sobriété une boite bardée de bois accueille les nouvelles salles.

Réhabilitation du Prieuré des hommes en gite d’étape Tusson (16)

Commune de Tusson

Equipe de Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes,
  • Compétences complémentaires :
    - Economie du projet
    - Plan et dimensionnement Structure
    - Plan et dimensionnement Fluides

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2011
  • Montant : 730 000 € HT

Sur le site historique du prieuré de Tusson, le projet touristique comprend : un gite d’étape, un gite rural, une annexe du musée et une salle d’activité de 200 places avec ses equipements accessoires (sanitaires, facilités traiteur,...).
Le projet, soutenu par la fondation du patrimoine, a été conçu dans l’idée d’écoconstruction et de moindre cout de fonctionnement tout en ayant une exigence patrimoniale forte. La conception oriente le choix des entreprises vers le local par l’exigence de mises en oeuvres traditionnelles.

Aménagement de la Mairie et de la Salle des fêtes La Chèvrerie (16)

Commune de la Chèvrerie

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Economiste

Renseignements projet :

  • Mission : diag + base
  • Phase : Livraison Sept 2010
  • Montant : 165 000 € HT
  • Surface :
  • Performance : Sur Isolation et protection solaire

Le projet a organisé la séparation d’une mairie trop exigüe et d’une salle des fêtes mal isolée.
Il emploie pour la mairie des matériaux chaleureux : le bois en plancher et en façade intérieure, l’enduit chaux chanvre, des dalles de fibres naturelles en faux plafond.
Pour la salle des fêtes, la surchauffe d’été est gérée par des persiennes bois extérieures, une surventilation nocturne et une isolation renforcée par l’extérieur, doublée d’un bardage bois.
Enfin, l’unité de bâtiments est recréé par l’emploi décliné du châtaigner (essence locale) : doublage en bardage pose hérisson ou hérisson ajouré, porte en lames jointes brise soleil orientables, portail en lames pose hérisson...

Construction d’un bâtiment polyvalent "La Combe à Roux", Jauldes (16)

Communauté de Communes de Braconne et Charente

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Economiste
  • C2J Ingenierie, bet Fluide

Renseignements projet :

  • Mission : base
  • Phase : Livraison Avril 2011
  • Montant : 170 000 € HT
  • Surface : 150 m²
  • Performance : chauffage poêle bois

Le projet consiste en l’adjonction de locaux fermés, comprenant des vestiaires, une salle et cuisine de collectivité, à une halle existante. Dans un contexte naturel boisé, le bâtiment, bas et bardé de châtaigner non traité, avec couvre joints, s’intègre tout en protégeant la halle des intempéries et de la route. Le bâtiment, sur isolé et chauffé pour partie par un poêle à pellets, est très performant d’un point de vue énergétique. L’ossature bois a permis une mise en oeuvre très rapide dans un budget maîtrisé pour capacité d’accueil de 200 personnes.

Logements groupés

Construction d’un immeuble à usage de logement social communal (15 logements et services) St Savin (86)

Logiparc Poitiers

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Maret, BE Économiste
  • Flam Ingénierie, BE Fluide
  • Arcabois, BE Structure Bois
  • Dl Structures, BE Structure
  • Dl Infra, BE VRD

Renseignement projet :

  • Concours Primé - Décembre 2010
  • Montant : 1 450 000€ HT
  • Surface : 1003 m²

Le projet organise un bâtiment en L de manière à créer un jardin tranquille au sud et offrir une ouverture d’îlot. L’objectif du projet est d’organiser un maximum de logements au sud et ménager des espaces de services et de circulation au nord pour créer un espace tampon.
Le vocabulaire architectural adopte un langage moderne tout en se référant à celui de l’architecture locale :
- toit en pente, ardoise, enduit,
- façades lisses habillées :
- d’un bardage bois en claire voie, accompagnant la pente de toiture afin de l’estomper et signalant les circulations,
- de brises soleil en lames bois ajourées pour les balcons et les salles communes.
L’ensemble est isolé par l’extérieur garantissant la supression de ponts thermiques et une performance énergétique.

Construction de 12 logements collectifs sociaux Montamisé (86)

SIPEA Poitiers

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • CCE Associés, BE Economiste
  • Poureau, BE Fluide
  • Dl Structures, BE Structure
  • Arcabois, BE Structure Bois

Renseignements projet :

  • Phase : Livré en 2016
  • Montant de travaux : 1 218 000.00 € HT
  • Surface : 845 m² utile
  • Effinergie + Certification Cerqual

Le projet prévoit la construction 12 logements sociaux collectifs, composés de 4 T2, 4 T3, 3 T4 et 1 T5. La construction se compose de 2 bâtiments en R+2 partiel.
Au sud, des jardins privatifs, avec portillon d’entrée, allée d’accès et terrasse, desservent les plus grands logements. Les plus petits sont desservis dans un entre deux, avec escalier et coursive extérieurs, traité comme une boite en ganivelle plus "naturelle" et tranchant avec les 2 bâtiments. La structure est mixte béton/ossature et charpente bois. L’enveloppe est isolée par l’extérieur. Ce projet est innovant par la mise en oeuvre d’1 voile de contreventement assurant la fonction pare vapeur et d’un isolant laine de bois extérieur assurant le pare pluie et le déphasage thermique. Ce complexe permet la perspirance du matériau offrant ainsi une qualité de l’air, du fait de sa régulation hygrothermique.

Construction de 14 logements semi collectifs Mauzé sur le Mignon (79)

Habitat Sud Deux Sèvres

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes
  • CCE Associés, BE Economiste
  • Sodeire, BE Structure et vrd
  • Delta Energie, BE Energie et Fluides

Renseignements projet :

  • Phase : Concours 2015 Classé second
  • Mission : Base + Exe + Opc
  • Montant : 1 000 000 € HT
  • Surface SHAB Logements : 850 m²
  • Performance : RT 2012 - Effinergie +

Le parti pris d’implantation du projet a été de :
– Construire en rapport avec les constructions à venir sur les parcelles du lotissement. Avoir, au maximum, une longueur de bâtiment égale à 2 maisons accolées (tel que dessiné au plan de lotissement),
– S’adapter à une parcelle trapézoïdale en utilisant, pour l’implantation des bâtiments, ses directions,
– Créer des bâtiments compacts, pour minimiser les surfaces de développé de façades, et donc minimiser les déperditions thermiques potentielles,
– Créer deux bâtiments pour offrir un entre deux de qualité,
– Favoriser une orientation de tous les séjours, chambres et balcons/terrasses au sud, afin de bénéficier des apports solaires passifs,
– Créer un espace tampon au Nord grâce aux pièces « techniques ».
Le projet a voulu créer une intimité de lieu par un découpage en redent au sud, favorisant des espaces extérieurs et des ouvertures sur chambres plus confidentiels, puis, lier les deux bâtiments entres eux par un mur de clôture en pierres en alignement de la limite séparative et se référant au mur pierres du cimetière.
La volonté a été de créer deux bâtiment sobres, animés par des effets de boites accueillant les cages d’escalier, locaux vélos et coursives ou balcons.

Construction de 12 logements collectifs sociaux Montamisé (86)

SIPEA Poitiers

Équipe Maitrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • CCE Associés, BE Economiste
  • Poureau, BE Fluide
  • Dl Structures, BE Structure
  • Arcabois, BE Structure Bois

Renseignements projet :

  • Phase : Livré en 2016
  • Montant de travaux : 1 218 000.00 € HT
  • Surface : 845 m² utile
  • Effinergie + Certification Cerqual

Le projet prévoit la construction 12 logements sociaux collectifs, composés de 4 T2, 4 T3, 3 T4 et 1 T5. La construction se compose de 2 bâtiments en R+2 partiel.
Au sud, des jardins privatifs, avec portillon d’entrée, allée d’accès et terrasse, desservent les plus grands logements. Les plus petits sont desservis dans un entre deux, avec escalier et coursive extérieurs, traité comme une boite en ganivelle plus "naturelle" et tranchant avec les 2 bâtiments. La structure est mixte béton/ossature et charpente bois. L’enveloppe est isolée par l’extérieur. Ce projet est innovant par la mise en oeuvre d’1 voile de contreventement assurant la fonction pare vapeur et d’un isolant laine de bois extérieur assurant le pare pluie et le déphasage thermique. Ce complexe permet la perspirance du matériau offrant ainsi une qualité de l’air, du fait de sa régulation hygrothermique.

Logements individuels

Construction d’une maison d’habitation Saint Sauvant (86)

Particulier

Équipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Mai 2012
  • Montant : 168 500 € HT
  • Surface : 115 m²

Le projet consiste à la réalisation d’un maison ossature bois avec des façades habillées de bardage bois Mélèze thermohuilé.
Deux volumes principaux, de hauteurs différentes et simples, constituent la maison : un 1er long et bas et un 2e plus court et plus haut sont reliés par un plus petit accueillant l’entrée et les services.
Seule la façade Sud est largement vitrée pour un éclairage naturel maximum et protégée par des brise soleil. Un plancher chauffant avec une pompe à chaleur Air/Eau a été mis en place.
Cette construction compacte répond aux critères BBC.

Extension et rénovation d’une maison d’habitation Poitiers (86)

Particulier

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Fin 2015
  • Montant : 80 000 € HT
  • Surface : 35 m² (extension) + 30 m² (rénovation)

Le projet concerne l’extension d’une maison d’habitation à Poitiers en surplomd de la vallée du Clain. La construction s’implante au nord ouest en face d’un long jardin en terrasse. Elle se pose naturellement sur le niveau de la « terrasse basse » du jardin. Ainsi, elle est accessible à mi-niveau dans la maison, par l’escalier intérieur existant. Les façades de l’extension sont en bois (essence red cedar) ou en zinc (zinc blanchi). A l’intérieur, une cloison est supprimée et une cuisine réorganisée.

Extension et rénovation d’une maison d’habitation Nanclars (16)

Particulier

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

Renseignements projet :

  • Phase : chantier en cours
  • Montant : 167 000 € HT
  • Surface : 70 m² (extension)
    + 75 m² (rénovation)

Le projet concerne la transformation d’une grange en habitation et l’extension de cette nouvelle habitation.
Les ouvertures conservées de la grange permettent l’entrée de l’habitation et l’entrée de lumière naturelle. Au sud ouest, l’angle en pierres, en mauvais état, est descendu. Un châssis vitré toute hauteur et un bardage contre ossature bois restructurent l’angle.
L’extension, de surface similaire à la grange, s’implante contre la façade nord ouest de la grange. Un volume simple en zinc est créé sur lequel vient s’appuyer un auvent en bois. La façade sud ouest est largement vitrée et protégée des surchauffes d’été par des ganivelles de bois.

Construction d’une maison d’habitation en écoconstruction Barro (16)

Maîtrise d’ouvrage privée

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Economiste

Renseignements projet :

  • Mission : Base
  • Phase : Livraison Nov 2009
  • Montant : 140 000 € HT
  • Surface : 140 m²
  • Performance : Ecoconstruction

Cette construction reprend le volume d’une longère charentaise avec, à l’arrière, un volume bois élancé, sur pilotis, vers le coteau surplombant la vallée de la Charente. Les chambres sont placées dans un volume maçonné en brique monomur. Un auvent/galerie d’accès est placé au sud pour former un tampon thermique de protection. La toiture terrasse du séjour est en membrane 100% caoutchouc. L’isolation est en ouate de cellulose. Le chauffage se fait par plancher chauffant avec une pompe à chaleur.

Atelier d’architecture et Logement locatif Couhé (86)

Équipe Maîtrise d’Œuvre :

  • Atelier du trait, Architectes - Économiste

Renseignements projet :

  • Mission : Diag + base + opc
  • Phase : Livraison Janvier 2010
  • Montant : 130 000 € HT
  • Surface : 180 m²
  • Performance : Coût et délais

LE projet a consisté en l’aménagement de bureaux d’architectes et d’un logement locatif dans les locaux enclavés d’une ancienne boulangerie. Les deux premiers niveaux sont consacrés aux bureaux tandis que le niveau supérieur et comble accueille le logement.
Le projet a consisté à éclairer de manière naturelle les deux ailes du bâtiment inscrit dans une parcelle en L mitoyenne. Une ouverture dans la toiture, associée à l’installation d’une verrière, a permis l’éclairage souhaité aux trois niveaux. La cage d’escalier menant au logement est cloisonnée par des panneaux translucides permettant le passage de la lumière naturelle.

Équipement Divers

Construction des sanitaires publics COUHÉ (86)

Commune de Couhé

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison Avril 2011
  • Montant : 20 000 € HT
  • Surface : 20 m²

Le projet se situe à proximité immédiate de la halle de Couhé sur le rempart surplombant l’ancien champ de foire. En contre-bas, les sanitaires vétustes seront démolis.
La construction des sanitaires publics s’implante dans le redan du promontoire et déborde sur un trottoir élargi.
Les espaces d’usage se calent dans les limites du parapet, support de la construction et le trottoir devient passage couvert et lieu d’attente à l’abri.
L’ensemble est composé par :
- une structure bois fixée au parapet et bardé de bois (chataignier rappelant le voligeage de la halle),
- un mur composite avec doublage de moellons calcaire local de récupération,
- une toiture légère bac acier à faible pente.
Le bardage est ajouré sur les façades de manière à ouvrir une vue vers la vallée.

Réaménagement des sanitaires publics  Melle (79)

Commune de Melle

Equipe Maitrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes

renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2011
  • Montant : 135 000 € HT

Cette intervention dans le secteur historique sauvegardé consiste en la réhabilitation et mise aux normes de sanitaires publics. De fortes contraintes d’image et de vandalisme ont été prises en compte. La robustesse et le moindre entretien ont dirigé le projet en éco construction. ( Materiel antivandalisme, urinoirs sans eau, robinets temporisés, éclairage naturel et économique en énergie, Materiaux durables,...). Les manques en termes d’accessibilité ont été comblés.

Extension d’un commerce multi services Moussac (86)

Commune de Moussac

Équipe Maîtrise d’Oeuvre :

  • Atelier du trait, Architectes mandataires
  • Cabinet Bruneteau, BE Economiste
  • Flam Ingenierie, BE Fluides
  • Ates, BE structure

Renseignements projet :

  • Phase : Livraison 2014
  • Montant : 108 000.00 € HT avec mobilier bar intégré
  • Surface existante : 150 m²
  • Surface créée : 52 m²

Le projet consiste en l’extension d’un commerce. On profite de l’ouverture déjà existante de la façade du commerce (vitrine supprimée) pour faire la liaison avec l’agrandissement.
Le niveau 0 du bâtiment se cale sur le niveau 0 intérieur du commerce existant.
– L’extension s’implante au Sud sur la limite parcellaire, au Nord elle s’implante de façon à libérer une porte et de l’entrée de lumière naturelle dans le commerce existant, à l’Ouest de façon à libérer une terrasse et des places de stationnement,
– c’est un volume simple qui forme une « boite » en zinc qui s’adosse au bâtiment existant,
– la boite formée par le zinc offre un cadre à la façade d’entrée Ouest ; elle est en léger recul par rapport au nu extérieur de la boite ; cette façade d’entrée est, elle, traitée en bardage bois, essence mélèze traitement thermohuilage.
– sur cette façade Ouest, des volets, en cadre métal et remplissage tasseaux bois, de même essence que le bardage, assurent la protection solaire,
– les menuiseries sont en alu laqué.